Les Canadiens prêts à se passer
de l’argent liquide